Isolation écologique

L’isolation écologique de l’habitat est une étape fondamentale dans la construction ou la rénovation d'une maison passive, elle conditionnera en grande partie la sensation de bien être et le plaisir de vivre dans son logement.
Une bonne isolation empêchera la présence excessive d’humidité, dans l’air ainsi que sur les murs et les sols. Ceci évitera aux bactéries de se développer, et aux moisissures de proliférer, vous préserverez ainsi votre santé et votre système respiratoire. Une bonne isolation de votre logement évitera aux températures les pics chaud / froid et vous fera économiser sur votre note de chauffage.


Les avantages d’une isolation écologique

L’isolation écologique se définie par l’utilisation de matériaux naturels ou issus de la nature pour réaliser l’isolation de l’habitat. Cette démarche vous apportera deux avantages très importants, l’énergie grise pour le bénéfice environnemental, et la qualité de l’air intérieur.

Pour un matériau, l’énergie grise est le critère qui permet de quantifier son impact environnemental, de sa création à sa fabrication en passant par l’application et le transport. Plus l’énergie grise d’un matériau isolant est faible, ce qui est le cas pour les isolants écologiques, moins il aura fallu d’énergie pour le traiter et donc, plus le bénéfice environnemental sera important. Ceci trouve un écho important à notre époque ou la lutte contre le gaspillage énergétique et la préservation de notre environnement son devenus des priorités.

Tous les matériaux utilisés dans votre logement ont un impact plus ou moins important sur la qualité de l’air, les peintures, enduits et revêtement muraux en général, les meubles, la literie, les produits ménagers et l’isolation. Des cov, des solvants, des odeurs nocives, se diffusent directement dans l’air que vous respirez et impactent votre santé sur le long terme. Il est primordial de bien choisir les matériaux qui composent votre habitat afin d’éviter au maximum de saturer l’air de particules nocives. Les isolants n’échappent pas à cette règle, les isolants écologiques sont issus de la nature, ils ne présentent pas de risque pour la santé et ne dégage pas de cov, ils contribuent donc à améliorer la qualité de l’air au sein de votre lieu de vie, ou de travail.


Les différents isolants écologiques

Contrairement à une idée reçue, les isolants écologiques ne sont pas moins performants que les isolants classiques. Les isolants écologiques sont tous plus respectueux de l’environnement, demandent moins d’énergie pour êtres fabriqués et présentent des performances thermiques et phoniques très intéressantes. La régulation de l’humidité est un avantage très appréciable propre aux isolants naturels.
Il existe deux grandes familles d’isolants écologiques, les fibres animales et végétales et les matériaux renouvelables. Chaque isolant possède ses avantages en fonction du support d’application.
Par exemple, la laine de bois, en plus de l’isolation murale, sera idéale pour l’isolation thermique des combles et des toitures. Le liège est un parfait isolant phonique, en particulier pour les sols car il peut s’appliquer en fine épaisseur. Les laines végétales pourront isoler les murs et les cloisons. Rigides, en vrac, souples, à découper ou à souffler, les isolants écologiques ont su s’adapter à tous les types de surfaces.


Isolation thermique

L’isolation thermique dans l’habitat consiste à limiter, voir à supprimer les échanges thermiques entre l’intérieur et l’extérieur, en effet, lorsqu’il existe une différence de température entre deux milieux, la chaleur à toujours tendance à vouloir se propager du milieu le plus chaud vers le milieu le plus froid.
L’isolant thermique jouera le rôle d’une barrière qui supprimera le transfert de température entre l’intérieur et l’extérieur du bâtiment. En hiver, l’isolation permettra à la chaleur de rester à l’intérieur, et empêchera le froid de pénétrer. En été, l’isolant empêchera la chaleur de pénétrer dans votre habitat et y préservera la fraîcheur.


Isolation phonique

L’isolation phonique ou acoustique dans l’habitat consiste à limiter, voir à supprimer la propagation des bruits provenants de l’intérieur ou de l’extérieur du bâtiment. L’isolation phonique permettra de lutter contre les bruits d’impacts (chutes d’objets, talons, chocs…), les bruits aériens intérieurs (voix, sons provenant d’appareils vidéos, hi-fi, multimédia…), les bruits aériens extérieurs (transports, voisinages…), et enfin les bruits provenants d’appareils tel que les machines à laver, aspirateurs, ventilation, chaudière… L’isolation phonique/acoustique pourra être réalisée sur les murs, les portes et fenêtres, le toit et les sols.

Plus